Justicières, justiciers et débordements


Merci à photo-libre.fr pour les belles images

photo-libre.fr

C’est facile de s’armer d’un ordinateur et de se joindre à l’armée d’internautes pour combattre ce qu’on perçoit comme des injustices. On devient alors justicière ou justicier.

Imaginez tout ce temps et cet effort investis plutôt dans la construction de la prospérité! Bâtir les conditions idéales qui font qu’on se sente mieux – et que les autres se sentent mieux – c’est infiniment plus difficile que de critiquer ce que font les autres. Imaginez ces justiclaviéristes qui, du jour au lendemain, cessent de maugréer du nombril et s’équipent pour réaliser leur version idéale de la société. Imaginez-les ne pas perdre une minute devant leur écran à détruire les autres et leurs réalisations. Visualisez-les s’activer, travailler de concert avec la population, à accomplir.

La population n’aime pas se faire dire quoi faire, comment le faire, comment ne pas le faire, quoi ne pas faire, etc. Toutefois, elle aime bien voir la satisfaction sur le visage des gens qui, eux, on su appliquer à la réalité de tout le monde leur propre mouture d’une société fonctionnelle.

Les justiclaviéristes sont, tristement, des victimes de ce qui leur arrive dans la vie et déversent leur frustration sur les personnes qui savent bâtir la prospérité. Leur bloquer l’accès ne fait que détourner le jet venin. Argumenter avec ces fanatiques ne fait qu’amplifier leur rage. Quelles seraient des actions concrètes, pas trop énergivores, qui sauraient les calmer tout en étant pragmatiques?

Publicités

A propos Jean-François Néron / Waska.org

Directeur général et guide-mentor chez «Waska, autonomie et services techniques communautaires» (Waskaquébec), une entreprise d'économie sociale œuvrant sans but lucratif à aider ses membres à acquérir l'autonomie socio-économique, à se concerter et à s'entraider pour bâtir leur prospérité. General Manager and Guide-Mentor at "Waska, autonomie et services techniques communautaires" (Waskaquébec), a non-profit, social economy enterprise helping its members acquire autonomy, collaborate in harmony and perform mutual help in building their prosperity.
Cet article, publié dans Relations professionnelles et personnelles, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Justicières, justiciers et débordements

  1. gabsracine dit :

    On trouve plein de gens qui ont pas de vie. Ils veulent avoir l’air intelligent en participant à des discussions sur le net sans savoir argumenter. Là ça se fâche quand les autres sont pas d’accord avec eux pis ça lance des bêtises. Quand y en a qui sont juste pas assez élevés pour jaser correctement, ça donne ça. Pfff

Exprimez-vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s