La petite histoire du nom de Waska.org


Un groupe d’étudiants du pavillon Technique du Campus 1 à Sainte-Foy et quelques élèves du cours de relations humaines Sylva Bergeron se réunissent un beau jour d’avril 1982 pour fonder le club 3E.

Le nouvel organisme se donne pour mission d’aider les individus à acquérir l’expérience pour améliorer leur sort socio-économique et à s’entraider. Les trois «E» représentent donc les aspects «équipe», «expérience» et «entraide».

Afin de répondre aux besoins de différentes clientèles, l’organisme divise ses œuvres en plusieurs sections: «expérience», «aide-amitié», «activités sportives», «environnement» et bien d’autres dont «Waska», une activité où des jeunes de 10 à 14 ans apprennent les aptitudes pour bien s’intégrer à la société prospère. Des Louveteaux et des Scouts «civils», disait-on.

Un des membres du conseil, originaire du Témiscouata, raconte l’histoire de la République légendaire du Madawaska: un peuple qui garde vivantes sa tradition et sa langue malgré son enclave au creux de l’Anglophonie. Sans lutter ni se plaindre, les Brayons enrichissent depuis des siècles – et fièrement – leur culture, toujours le sourire aux lèvres. Trouvant l’exemple conforme aux valeurs des membres, le conseil emprunte «Waska» à «Madawaska» pour désigner l’atelier des jeunes.

Au fil des semaines, le conseil part à la recherche de partenaires, de collaborateurs et de nouveaux membres. La première campagne de marketing est lancée! Déjà, le nom pose problème: on le confond avec celui du club 4-H, avec 3-D ou – pire! – avec 3-X! La majorité des gens rencontrés pense que Waska est le nom de l’organisme tout entier.

Le conseil se réunit et discute de la situation. On re-baptise donc l’organisme «club Waska» à la fin de 1982, ce qui facilite grandement les relations publiques.

Avec la fondation de ce premier club, le Mouvement Waska est né: un regroupement informel de gens qui partagent ces valeurs: autonomie, responsabilité, apprentissage expérientiel et constructivisme.

Publicités

A propos Jean-François Néron / Waska.org

Directeur général et guide-mentor chez «Waska, autonomie et services techniques communautaires» (Waskaquébec), une entreprise d'économie sociale œuvrant sans but lucratif à aider ses membres à acquérir l'autonomie socio-économique, à se concerter et à s'entraider pour bâtir leur prospérité. General Manager and Guide-Mentor at "Waska, autonomie et services techniques communautaires" (Waskaquébec), a non-profit, social economy enterprise helping its members acquire autonomy, collaborate in harmony and perform mutual help in building their prosperity.
Cet article, publié dans économie sociale, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Exprimez-vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s